Soulèvement en Égypte: La Bataille de Tahrir





Prologue (première partie)

Un reportage Al Jazeera résume les premiers jours de la révolte égyptienne, du 25 au 30 janvier 2011 (25min, en anglais.)



Prologue (seconde partie)

1er février 2011, La Marche des Millions (en fait, l'occupation de la place Tahrir et non une marche.)













2 et 3 février 2011, La Bataille de Tahrir

Matin et début d'après midi


Au Caire, quelques milliers de manifestants décident de dormir sur la place de la Libération (Tahrir square) dans la nuit du 1er au 2 février.

Dans la journée du 2 février, le NDP (le parti du régime) envoie de nombreuses personnes montrer leur support à Mubarak. La télévision d'état annonce: «Vous devez évacuer la place Tahrir maintenant, des groupes violents se dirigent vers la place Tahrir avec des bombes incendiaires et veulent brûler la place.»

Tout au long de la matinée, de nombreux petits groupes de loyalistes, 30 à 40 personnes en moyenne, apparaissent aux alentours de la place Tahrir.  

15:00


Vers 15:00, ces groupes se rejoignent pour former une masse armée, excitée, violente, de quelques milliers de personnes.

David Pratt raconte:
Jusque-là, ce quartier avait été le territoire préservé de l'opposition, mais maintenant tout allait changer. Avec l'arrivée des hommes du président Moubarak, la mèche avait été allumée, l'explosion était juste une question de temps.
Elle est venue cet après-midi même, dans une grêle de pierres, de bouteilles et de bombes incendiaires. Vagues après vagues, des hommes armés de barres d'échafaudages, de pieds de biche, couteaux, rasoirs, et Tasers, et même des fusils, chargèrent de l'avant. Généralement, ils attaquaient à pied, mais près du pont du 6 Octobre, près de la place Tahrir, ils galopaient à dos de cheval et de chameau comme une vision d'une époque révolue.
À certains moments, c'était comme une scène du film Zulu, alors que des phalanges d'hommes battant leurs armes sur les boucliers improvisés de tôle ondulée tentaient d'intimider les partisans de l'opposition de l'autre côté des barricades avant d'attaquer vers l'ennemi dans un élan terrifiant.
http://www.heraldscotland.com/news/world-news/egypt-diary-of-a-revolution-1.1083623


En vidéo ci-dessous, le début des affrontements, sur une approche de la place Tahrir où des manifestations pacifiques étaient tenues depuis le retrait de la police d'État quelques jours plus tôt. Noter qu'à ce moment, la place Tahrir était encore ouverte au reste du Caire. Au fur et à mesure des affrontements de la journée, des barricades formées de véhicules brulés et de tôle ondulée allaient être mises en place sur les différentes voies d'accès de la place.





Dans un délire médiéval, les proMubarak tentent de contrôler la foule à dos de chevaux et de chameaux:


Fin d'après-midi

Après quelques va-et-vient, les deux groupes se rendent compte qu'aucun ne prendra un avantage décisif. Les loyalistes prennent alors 3 camions aux militaires et les utilisent pour forcer le passage dans la foule adverse. Assez rapidement, les démocrates prennent le contrôle des véhicules et les utilisent comme ligne de défense contre l'assaut des loyalistes.





C'est à ce moment que les démocrates décident de mettre en place une ligne de défense, ici un des tout premiers efforts dans ce sens



Nuit

Surpris par une résistance apparemment non prévue, les loyalistes s'installent sur  un pont qui fait face aux démocrates. Les démocrates renforcent leurs défenses, les loyalistes sont approvisionnés en bombes incendiaires. Plusieurs dizaines de manifestants pro-démocratie allaient tomber sous les pierres, tirs d'armes à feu, charges véhiculaires, et 1200 à 1500 ont été blessé en quelques heures.



Captures d'écran ci-dessus tirées de cette vidéo (intéressante, mais chronologie fantaisiste)




Les loyalistes occupent les toits au dessus des manifestants et jettent des blocs de pierre et des bombes incendiaires sur les manifestants en dessous, visible dans les quelques dernières secondes de cette vidéo





Au milieu de la nuit, le témoignage terrifié d'une jeune fille sur la place Tarhir à l'antenne d'Al Jazeera





Images de la nuit dans cette vidéo à partir de 4:50 avec explications par une activiste pro-démocratie. Le début est très interessant également.






Émission de Rachel Maddow, un correspondant témoigne en direct du recul des proMubarak après leur long siège des pro-démocratie.




Quelques photos du coté des démocrates (source: http://www.flickr.com/photos/56458828@N02/sets/72157625980309936/with/5416109410/ )











Quelques points de la place Tahrir (les images et vidéos utilisées pour cette carte sont illustratives, non chronologiques)



1 Entrée principale des manifestants
2 Place, lieu central de la manifestation
3 Hopital de fortune
4 Lieu des affrontements principaux
5 Affrontements
6 Checkpoints autogérés par les manifestants (pour empêcher l'entrée d'armes au sein de la manifestation)
7 Hopital de fortune
8 Siège du NDP, le parti de la dictature

http://yfrog.com/h01g3pnj ,
http://www.youtube.com/watch?v=4dB73xd7Esk ,
http://yfrog.com/h45jvuvj
http://www.youtube.com/watch?v=WbkjE7UqDzo ,
http://yfrog.com/f/h4zt8aj/ , http://www.flickr.com/photos/89031137@N00/5421152114/ ,
http://bambuser.com/channel/3arabawy/broadcast/1379971
http://www.flickr.com/photos/56458828@N02/5415488395/lightbox/
http://www.flickr.com/photos/56458828@N02/5415955520/lightbox/
http://www.youtube.com/watch?v=sB5PeWyfrcs&t=2m20s
http://www.flickr.com/photos/56458828@N02/5416109410/in/set-72157625980309936/lightbox/
http://bambuser.com/channel/waelabbas/broadcast/1383146
http://i.imgur.com/ia3UJ.jpg